310033_330170343751710_332052125_n

Ce sont des petits bouts,

A peine hauts comme trois pommes,

Tout débordant de vie

Pour prouver qu’ils existent.

Ils aiment les châteaux de sable

L’herbe verte et agréable,

Ils jettent des pierres dans l’eau,

Courent après les oiseaux.

Ils ont le cœur très pur

Ou il n’y a pas de murs,

Ils ont des étoiles dans leurs grands yeux ouverts

Et un cœur gros comme l’univers.

Endormis contre les barreaux de leur lit,

Un doudou dans les bras

Ils rêvent de contes de fées,

Du royaume de la bonté.

Quelle joie de faire ce métier

Au milieu de ces petits êtres

Plein d’amour et de tendresse.

Pour rien au monde je ne changerai ma place